LOA

LOA

Votre média alternatif


3 faits surprenants que vous ignorez sur l'île de la Réunion

Publié le 29 Septembre 2019, 21:02pm

Catégories : #histoire, #science

L'île de la Réunion est pleine de surprise, pour celui qui s'intéresse à son histoire cachée. Ci-dessous voici 3 faits que vous ignorez sur La Réunion.

undefined

 

Image parDavid Mark de Pixabay

 

1- Les premiers habitants de la Réunion seraient les Négritos Andaman :

Extrait de la BD réunionnaise Ti Bad représentant un andamanais

La découverte de pierres gravées en grec ancien sur l'île et leurs analyses confirmeraient ce fait, encore peu connu de l'histoire réunionnaise. Au IVe siècle avant J-C, un équipage macédonien de l'armée d'Alexandre le Grand échoue sur l'île de la Réunion. Il y décrit sa rencontre avec un peuple déjà présent sur l'île. La description que dressent les voyageurs correspond aux caractéristiques des Négritos Andaman. Une civilisation d'origine africaine de plus de 60 000 ans, classée parmi la catégorie humanoïde des pygmées. Leur peuple a été le premier à traverser l'Océan Indien, pour s'installer jusqu'en Inde ; Longtemps avant l'invasion aryenne de la péninsule.

 

2- La Réunion était une île prison

 

Image parmarion beraudias de Pixabay

Avant 1665 les français ne s'intéressaient guère à l'île de la Réunion. En 1642, ils prirent possession de l'île, au nom du roi de France. Mais ils restèrent sur la côte et ne la colonisèrent pas.

En 1646, douze mutins français sont chassés de Madagascar. Comme punition on les exile sur l'île Bourbon (nom de la Réunion de l'époque), l'endroit se transforme donc en prison. Néanmoins 3 ans plus tard, on les retrouve en pleine forme, les 12 hommes ont mis à profit la richesse de la diversité du terrain pour leur survie.

 

3- Le point chaud sous la Réunion et son volcan la fournaise, dernière relique de la terre primitive d'il y a 4 milliards d'années

 

Image parorythys de Pixabay

Information révélée l'année dernière par le magazine Futura Science : "le point chaud responsable du volcanisme effusif du Piton de la Fournaise serait encore plus exceptionnel puisqu'il puiserait son magma d'une région du manteau formée 4,39 milliards d'années (Ga) plus tôt et restée isolée depuis. Cette « poche », rescapée de la différenciation de la Terre primitive en couches successives (noyau, manteau, croûte), aurait échappé à l'homogénéisation du manteau et conserverait donc la composition chimique de l'époque."

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents