LOA

LOA

Votre média alternatif


Ti Bad, le style ti komik réunionnais

Publié le 10 Octobre 2019, 23:30pm

Catégories : #art, #culture

 

En 2015, le groupe KOZ KAF sortait la 1ère Bande dessinée la kour ayant pour thème le moringue spiritièl dans le style ti komik. Une première version dessinée et publiée par l'auteur Mickaël Joron dit Laverdure, de 2015 à 2018. Puis une deuxième version faite par le même auteur à partir de Juin 2018. Ti Bad l'expression des quartiers populaires de l'île de la Réunion.

Ti Bad se veut avant tout être un exutoire. Le personnage principal Luciano Chan-tèk dit Ti Bad est un petit Kaf Shinwa (afro-asiatique) de 13 ans. Il est doté d'un caractère insolent, rebelle mais aussi protecteur et méditatif sur son environnement. Le monde dans lequel il évolue est en parallèle, avec l'île de la Réunion que nous connaissons. Dans l'œuvre notre île se nomme encore la Diva Morgabine et doit faire face à son envahissement, par des vampires surnommés les démons du froid. Ici une référence à la race du monstre Freezer dans Dragon Ball Z. On voit Ti Bad évoluer au sein de la famille Chan-tèk (paternel) et Hyacinthe (maternelle). Cette dernière est l'héritière du Moringue spiritièl de leur ancêtre Gramoun Hyacinthe.

« Des stéréotypes satiriques de la vie réelle »

En créant cette œuvre, on sent bien que l'auteur est là avant tout pour s'amuser. A l'image d'un KLB sur antenne réunion ou des guignols de canal + , l'artiste emprunte ici un ton satirique. Il joue avec les préjugés, il grossit les traits avec un style très caricatural. L'auteur use des stéréotypes de la vie réelle. Il caricature la société dans laquelle il vit, au sein d'un scénario plein d'action et de spiritualité. Chaque personnages est soit une référence de la société historique réunionnaise ou soit un des nombreux archétypes que compte notre île. Tous le monde et tous les sujets y passent : politiciens, mère impulsive, badman ou caïds, grand-père hyper strict, problème identitaire, militantisme nationaliste, communautaire, sex, violence etc... C'est bien pour cela que l'œuvre est déconseillé aux moins de 16 ans. 

Vous pouvez commencer à lire la BD en ligne en cliquant ici 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents