LOA

LOA

Votre média alternatif


Grève de la faim des natifs afro-descendants pour une reconnaissance constitutionnelle à l'île Maurice

Publié par Mickaël JORON sur 23 Avril 2020, 21:43pm

Catégories : #régional, #société

Grève de la faim des natifs afro-descendants pour une reconnaissance constitutionnelle à l'île Maurice

A l'image des îles des Mascareignes, l'île Maurice connaît une diversité au sein de sa population. Néanmoins comme toutes les sociétés multi-ethniques et disparates, on observe indubitablement des inégalités flagrantes au sein de la population. C'est ce que l'organisation GLF (Gran Lékol Filozofi) dénonce. 


En 51 ans d'indépendance, la république de l'île Maurice n'a jamais reconnue l'existence légale et constitutionnelle  des natifs afro-mauriciens sur son sol. C'est pour cette raison que la présidente de Gran Lekol Filozofi a entamé une grève de la faim avec les camarades de son l'organisation GLF. 


La présidente Marie Michèle Dominique Pierre s'est ainsi adressée d'une lettre médiatique, au chef juge Eddy Balancy ainsi qu'au Deputy Master and registrar Niroshini Ramsoondar : 


"En premier lieu afin d'inclure immédiatement dans la constitution les ethnies qui forme la population de la République de Maurice:  Natifs Africains et les immigrants venant d’Asie et d’Europe. 


Et aussi pour demander une suspension de toutes participations, relations diplomatiques, financières ou autres bénéfices venant de tous parts des pays d’Afrique  - par example Union Africaine, le UN Humanitarian Aids Africa, African Development Bank ou autres. 


Je ne crains pas de dire que notre République ne doit plus solliciter et accepter un apport aussi longtemps que cet amendement  constitutionnel ne sera pas disputé et voté. ''


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents