LOA

LOA

Votre média alternatif


Le covid-19 est-il communiste ?

Publié par Mickaël JORON sur 19 Avril 2020, 21:08pm

Catégories : #international, #société, #politique

On a coutume d'entendre que le communisme est une idéologie désuète, autoritaire, inadaptable aux champs des réalités économiques. Néanmoins le dangereux virus covid-19 nous pousse à appliquer des mesures de protections de la population, identifiées par certains comme des précautions "communistes". Donald Trump et ses partisans qualifient le confinement comme anti-capitaliste, malgré le nombre impressionnant de morts aux Etats-Unis. Les fous de la gâchette et du libéralisme outrancier souhaitent un dé-confinement rapide, en niant les risques amplifiés qu'ils font courir à la population humaine. Mais il faut l'avouer, les mesures prises durant cette crise ont prouvé que "l'utopie" solidaire est bel et bien applicable, dans une réalité qui nous contraint à la préservation de l'espèce humaine.

Avec cette crise planétaire le "Nous" reprend sa place dans une société du "Je, moi". Une société d'avant marasme sanitaire, influencée par un capitalisme galopant sans un réel cocher pour le réguler. Le Covid-19 l'a obligé à se calmer. Un monde où la pollution était devenu une fatalité, où l'écologie n'était plus qu'un bruit de fond répétitif. Le Covid-19 nous a conscientisé sur l'importance de prendre soin de notre planète. Un monde où l'emploi local a subi la destruction dû à une mondialisation réputée "inarrêtable". Le Covid-19 l'a arrêté et nous a fait prendre conscience de l'importance des petites et moyennes entreprises locales. Et on pourrait continuer la liste avec de multiples exemples de "remise en ordre".

« Prenons le cas réunionnais [...] Tout à coup les mesures inapplicables d'avant crise sont devenus applicables »

Prenons le cas réunionnais là où nous pensions que l'égoïsme capitaliste régnerait à jamais. La solidarité légendaire de ce peuple s'est réveillé comme un seul homme  — sans doute dû au fait que nous soyons conscient d'être des insulaires isolés — l'instinct de survie ayant pris le dessus. Tout à coup les mesures inapplicables d'avant crise sont devenus applicables : Bus gratuits, blocage des prix dans certains magasins de la grande distribution, l'achat du nécessaire avec la mise à l'arrêt de la publicité papier, réduction de la circulation polluante, favorisation de la production locale, des rues plus calmes etc...Tout cela sans compter sur notre nature luxuriante qui respire enfin et reprend peu à peu ses droits. Grâce au freinage imposé par le covid-19 dans notre course effrénée pour plus de profits, plus d'argent, plus d’ego.

Après tout, nous aussi nous sommes un virus pour cette planète, nous sommes un microbe sorti de l'eau qui a évolué au fil du temps, pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. « Soyons donc humbles, pour ne pas finir dans les limbes ! »

Mickaël Joron


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents