LOA

LOA

Votre média alternatif


Le Mafatisme, une stratégie héritée de la lutte anti-esclavagiste

Publié par Mickaël JORON sur 5 Janvier 2021, 22:59pm

Catégories : #histoire, #société, #culture

Eugène Dayot écrivain abolitionniste réunionnais (1810-1852), nous conte dans ses ouvrages sur le marronnage : les multiples accrochages, points de désaccords entre le Roi sorcier Mafati et le Roi Diamparé. Il en est de même dans les documents d'archives où le marron Farhla, sous la pression d'un interrogatoire poussé, dévoile les différents qui opposent malgaches & mozambicains. La sagacité du Roi Mafati et son habilité à manœuvrer ses alliés comme ses ennemis est mis en lumière dans les documents historiques portant sur la période riche du marronnage réunionnais. 

Mafati dessiné par Mickaël Joron


Le camp du Roi malgache Mafati est établi à la Rivière des Galets, près de l'eau. Cet élément qui tient une place prépondérante dans la vie du sorcier inspire aussi sa personnalité. Partisan de l'action ciblée et réfléchie, Mafati s'est souvent opposé aux sorties intempestives des guerriers marrons. Au conseil des Rois, tout comme le roi Pitré, il préconise le développement de l'agriculture comprenant la culture vivrière et l'élevage d'animaux. Il se retrouve donc souvent à négocier avec ses compagnons mozambicains beaucoup plus virulents dans leur démarche. La réputation de sorcier de Mafati et sa connexion directe avec Zanahary (Dieu) lui confère à ce moment là l'argument d'autorité. Et le sorcier en joue, son étrange apparence ornée d'ossements humains, lui permet aussi d'attirer l'attention lors de ses prises de paroles. Enfin, le fait d'interrompre une discussion pour interroger Zanahary en lançant des grains rouges et noirs — ce qui a le don d'agacer Diamparé —lui donne un atout de plus dans sa manche. A de nombreuses reprises, il jouera de cette connexion qu'on lui prête avec le Divin, pour partager aux marrons le mécontentement de Zanahary sur leurs expéditions punitives. En fait Mafati est un guerrier mais qui a pour but d'appliquer une stratégie prudente.

On pourrait dire qu'il applique l'art de la guerre de Sun-Tzu instinctivement sans en connaître l'auteur. Il applique inconsciemment les 5 points importants de la stratégie de Sun-Tzu : 


1 - La Doctrine : Instaurer l'autorité de Zanahary dans le cœur du marron, ravivant sa foi en un monde spirituel qui a des conséquences directes sur la vie matérielle. La Doctrine permet aussi au marron d'appliquer un plan qui le dépasse, d'animer les corps par la foi aux ancêtres et en un Dieu suprême. Il nourrit l'égrégore de ses ancêtres qui lui apportent force et courage lors des batailles. 


2 - L'espace : Maintenir l'Empire Marron sur ses positions et être informé sur les positions de l'ennemi. Avoir la maîtrise dans les attaques ciblées et nécessaires.


3 - Le temps : En combien de jours des renforts qui viennent de France arriveront sur l'île, en cas d'attaque massive des marrons sur les villes tenues par les colons ? Les marrons auront-ils assez de ressources pour résister aux représailles ? 


4 - Le commandement : Une hiérarchie organisée, connaissant les forces et les faiblesses de ses troupes. Pouvant aussi maintenir l'esprit du marron sur le pied de guerre, prêt à la riposte, à l'auto-défense. Le commandement ne doit jamais se contredire en publique.


5- La Discipline : Celle-ci a été renforcée avec l'arrivée du Chef Baal à la tête du Conseil des Rois. Escalade, entraînement militaire pour les hommes, femmes et enfants. Le marron obéit aux ordres de la hiérarchie.  

Mais alors qu'est ce que le Mafatisme ? Est-ce simplement une reproduction de l'art de la guerre de Sun-Tzu ? 

Le Mafatisme est comme l'eau, il s'adapte et il ravage tout au moment opportun. Celui qui applique le Mafatisme a pour but l'équilibre et le bien-être sans excès pour lui ou son entourage. Le Mafatisme c'est aussi une partie d'échecs avec l'ennemi. Le Mafatisme utilise tous les atouts à sa disposition pour se protéger, aller dans son intérêt propre et anticiper les mauvaises situations . L'utilité d'un sourire, une apparence intimidante, une rhétorique irrésistible, une Aura mystique. L'illusion de ce monde devient ainsi l'arme du Mafatisme pour atteindre ses objectifs. Le Mafatisme met ses émotions de côté, cache ses pensées et manœuvre avec le sourire ou un regard perçant. Le Mafatisme use de son intelligence humaine mais survit grâce à la sagesse divine. Plus qu'une stratégie c'est une philosophie de vie. 

Mickaël Joron

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Waasi Nguvu 08/01/2021 10:41

Adyé, jolie description du Mafatisme.
J'aime bien cette philosophie et bizarrement, sans le savoir, je l'applique depuis toujours

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents